« Mariage ? ou Le ciel s’est dérobé sous mes pieds… » reprise les 1er et 20 septembre 2013 dans le cadre des saisons des Scènes Euréliennes !

 

Le 1er septembre à Hanches (28, c’est ici !) dès 16h30 (plus d’infos ici et  !) et le 20 septembre à Saint-Georges sur Eure (28, c’est là !) à 20h30 – rdv à chaque fois à l’heure dite à la mairie sur votre 31 !

Cette pièce créée en 2009 par et pour Mélanie Marie et Nicolas Maurel sera interprétée pour l’occasion par Marie Souquet et Nicolas Maurel et les 6 musiciens balkaniques du Slonovski Bal.

Nous partagerons :

– un vrai-faux mariage généralement célébré en mairie suivi d’un défilé partagé avec le public et la population à travers la ville ou le village d’accueil pouvant faire appel également à la participation de groupes d’amateurs locaux etc.

– puis une représentation chorégraphique et musicale sur plateau nous faisant passer, aller et venir de l’espace public au « théâtre intime » d’une vie à deux.

Créé en résidence au Théâtre de Chartres/Scène Conventionnée Danse, à l’ODC de l’Orne et La Corne d’Or et pour le Festival de la Danse de tous les Sens/Falaise, cette création à été vue également au Théâtre de St-Lô / Printemps Balkanique 2010, au Théâtre Beaumarchais d’Amboise 2011 et dans le cadre des Scènes Euréliennes de 2009 à 2013 à Néron, Garancière en Drouais, St Lubin des Joncherets…

 

vrai/faux Mariage (? ou Le ciel s’est dérobé sous mes pieds…) – création 2009 - cliquer pour accéder à l'album couleur !

Mariage ? ou Le ciel s’est dérobé sous mes pieds… création 2009 - cliquer pour accéder à l'album couleur en théâtre !© Lin Delpierre, Jean-Louis Régnier-Cougny, Philippe Garcia, NC

Cliquez sur les bandes d’images pour accéder aux albums photos mis en ligne des précédentes représentations de cette création… les vidéos sont ici et !

Pour un dossier complet de création, envoyer votre message à : contact [at] ama-ciemmnm.fr. Merci au Centre National de la Danse pour les prêts de studio et son accueil à l’occasion des répétitions de reprise de cette pièce cet été.

 

Une réflexion au sujet de « « Mariage ? ou Le ciel s’est dérobé sous mes pieds… » reprise les 1er et 20 septembre 2013 dans le cadre des saisons des Scènes Euréliennes ! »

  1. admin Auteur de l’article

    L’occasion pour nous de revenir sur la résidence de création réalisée en 2009 à l’Espace des Arts et Techniques de Randonnai // La Corne d’Or – Foyer occupationnel pour handicapés mentaux avec le tournage le 11 avril 2009 d’un film/archive du vrai/faux mariage de notre création en cours Mariage ? ou Le ciel s’est dérobé sous mes pieds…

     

    Mariage? ou Le ciel s’est dérobé sous mes pieds… Randonnai (61) – création 2009 (film projeté pendant le spectacle) from A.ssociation M.ouvement A.rtrope on Vimeo.

    vrai/faux mariage avant la représentation en théâtre de cette pièce chorégraphique et musicale conçue pour 2 danseurs et un ensemble balkanique de 6 musiciens et 1 compositeur.

    Avec Mélanie Marie et Nicolas Maurel, Les Slonovski Bal: Tosha Vukmirovic -direction, sax, clarinette et chant, Antoine Girard -accordéon et chant, Ersoj Kazimov -derbouka et chant, Volan Berthou -tapan et chant, Bane Zdravkovic -guitare et chant, Daniel Puhek -contrebasse et chant.

    Film réalisé et monté par Lin Delpierre (super8 numérisé projeté pendant la représentation).
    Environnements sonores Jean-François Cavro.

     

    Ce qui nous valu un  discours appelant peut-être aujourd’hui cette nouvelle résidence et un développement plus large sur le territoire et en direction des autres habitants de la commune en 2015/16 :

    « Bienvenue à toutes et à tous, et tout particulièrement à vous, Mélanie et Nicolas.

    Nous sommes très heureux de vous accueillir au sein de la maison communale de Randonnai dont nous vous demanderons de bien vouloir excuser l’absence de monsieur le maire, Francis PILFERT, retenu par ses obligations professionnelles. Ce sont donc à nous, ses adjointes, que revient la mission de célébrer en cette belle fin d’après-midi du 11 avril 2009, l’union entre Mélanie et Nicolas (avant d’écrire ces lignes, j’avais pris soin de consulter la météo).

    Si pour vous, cette date restera à jamais graver dans vos mémoires, sachez qu’elle le sera également pour moi. En effet, nouvellement élue, je célèbre aujourd’hui, grâce à vous, mon 1er mariage. Je n’aurai jamais imaginé qu’il puisse être faux !

    Un mariage, c’est l’occasion de faire la fête en réunissant la famille et les amis. Des amis, il semblerait que vous n’en manquiez pas, à voir le nombre de personnes présentes. Comme tous bons amis, ils se sont activés ces derniers jours autour des ultimes préparatifs. Depuis 1 semaine, les résidents de la Corne d’or, Marie, Sylvain et les enfants du centre de loisirs fabriquent les costumes et répètent à tout rompre la musique qui accompagnera le cortège et transformera ce banal samedi d’avril en un jour exceptionnel.

    Votre famille aujourd’hui, est représentée par la municipalité, d’une part et l’Espace des arts et techniques de la Corne d’Or, d’autre part. Pour les mariés, c’est toujours le même défi. Comment faire, pour que deux familles qui ne se connaissent pas, qui partent avec des à priori les uns sur les autres, arrivent à tisser des liens ? C’est l’éternelle angoisse du futur couple «  Crois-tu, que mon vieil oncle Francis (il n’est pas là, on en profite !) va s’entendre avec ta délicieuse cousine Marina ? » (En revanche Marina est là !).

    Sur ce point soyez parfaitement rassurés. Dans la découverte de l’autre, c’est toujours le premier pas qui coûte. Et, c’est l’Espace des arts et techniques qui l’a fait, il y a 15 jours, en invitant la municipalité à présenter son exposition photos dans les locaux de la Corne d’Or. Aujourd’hui, la mairie est heureuse de pouvoir rendre cette invitation en esquissant un pas en direction de la Corme d’or. Un pas pour se rapprocher de l’autre que l’on ne connaît pas, plus un autre pas, ce pourrait être le début d’une danse. Nous n’attendions que vous, Mélanie et Nicolas, de la compagnie A\corps, et votre travail sur la rencontre des publics pour nous initier à cet art. Maintenant que nous sommes dans une dynamique de l’altérité, nous poursuivrons ces moments d’échange. Je profite de l’occasion, pour demander à M. GOUSSIN, président de la Corne d’or et à son conseil d’administration, de prévoir d’ores et déjà, l’augmentation du budget « café et petits gâteaux ».

    En mon nom, en en celui de la municipalité de Randonnai, permettez-moi de vous adresser tous nos meilleurs vœux de réussite dans votre projet, dont nous attendrons la suite avec impatience.

    Maintenant, je vais vous demander de bien vouloir vous lever afin qu’Odile procède au mariage. » la maire adjointe

    Voir également cet article sur la résidence (dé-)pays(-sements) chorégraphiques, c’est ici !

    Lien vers l’histoire de l’église ici !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *