« La Danse en Corps » // 2014 reloaded ! – Rencontre Essonne Danse, 12 et 13 mars 2014 au Théâtre de l’Envol – Viry-Chatillon

La Danse en Corps // 2014 reloaded !
création 2003 jeune et tout public de danse contemporaine pour 2 danseurs, beaucoup de musique et un peu de silence…

le mercredi 12 mars 2014 à 14h30, séance tout public et le jeudi 13 mars 2014 à 10h30 et 14h30, séances scolaires au Théâtre de L’Envol – Viry Chatillon (91).

Rencontre Essonne Danse 2014 - flyer recto

 

« Ce duo explore toutes les possibilités physiques, expressives et imaginaires du corps : des pieds à la tête, jusqu’aux plus petits recoins de celui-ci tel que le creux poplité ou creux du genou. Deux danseurs se rencontrent, se découvrent, inventent des histoires d’hommes et de femmes. Ils dansent l’amitié, l’amour, la peur, la colère, la joie, la vie et finissent par trouver leur danse, celle qui ne leur échappera plus ; racontant par le mouvement quelques histoires d’aujourd’hui, d’hier, ou encore de demain ! »

mars 2003/janvier 2014

La Danse en Corps – 2003

 © David Framba et Virginie Meigné

 idées originales, mise en scène et chorégraphie de Mélanie Marie et Nicolas Maurel, avec Line Guillouet et Nicolas Maurel sur des morceaux choisis d’Edith Piaf, Serge Prokofiev, Giora Feidman, Philip Glass, Henry Purcell, de nature et de silence… création lumière et régie générale, Alexandre Jarlégant.

« Au début, des formes élémentaires, des bouts de corps qui se jouent d’une obscurité trahie par la lumière. Libérée de la pesanteur et de l’unité d’un corps à venir, c’est la danse aérienne et hasardeuse, sans conscience, des fragments de corps. Le mouvement, dans sa spontanéité, n’a d’autre but que de se découvrir lui-même ; à l’aveugle. De la « combinaison du hasard innocent comme l’enfant » naît la nécessité ; du disparate des membres épars naît l’unité du corps construit. Et de là, émerge la conscience d’être. Cette dernière se manifeste d’emblée – mais à deux – dans la naïveté des premiers gestes qui découvrent les formes de l’autre, par l’empreinte du mouvement. Elle s’éprouve par l’immersion des corps dans l’univers tellement humain, des passions, des désirs et de la colère, des joies aussi… Et la danse, qui était expression du mouvement des forces inconscientes du début, s’ordonne et se construit au même rythme que les corps s’éprouvent, dans le jeu, la violence et l’amour. Au final, retour à l’innocence de l’enfant, le hasard en moins. Les corps s’extraient de toute temporalité, de toute matérialité. La légende étend son mystère et sa profondeur sur une danse achevée et sereine; comme parvenue à l’unité. Ce duo explore le corps sous toutes les coutures de ses possibilités physiques, expressives et imaginaires. »…

Jacky Marie – mars 2003

Rencontre Essonne Danse 2014 - flyer verso


Flyer des 
Rencontres Essonne Danse 2014 en cliquant sur ce lien ou bien celui-ci pour le programme complet Rencontres Essonne Danse 2014

Dossier pédagogique et de diffusion ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *